Effet cumulé de Darren Hardy

Bienvenue dans le résumé du livre l’Effet Cumulé de Darren HARDY.

Pour vous remercier de votre temps et de votre attention, je vous invite à une masterclasse gratuite sur :

Attirer à SOI les Investissements Immobiliers Rentables et Accéder à la Liberté Financière

C’est vivreimmo.fr

Comment un simple Starbucks peut vous coûter une Mercedes ?

4 € Le Starbucks sur un an, ça fait 1 000 € en 20 ans, soit 51 833,79 € si chaque euro a été placé à 8 %. Savez vous également que chaque euro dépensé aujourd’hui vous coûte l’équivalent de 5 € dans 20 ans ? Imaginez que vous souhaitez acheter une crêpière à 50 €.

Est ce qu’il est préférable de disposer de 250 € plus tard ?

Et avez vous vraiment besoin de dépenser 50 € rien que pour faire des crêpes ?

L’équation de l’effet cumulé.

Ce sont des choix minimes mais intelligents, plus la constance, plus du temps qui font différence radicale. Pour l’illustration, Darren Hardy prend le penny magique. Préférez vous 3 millions d’euros ou 0,01 € qui doublent chaque jour pendant 31 jours ? Si on prend l’équation et on fait chaque jour par jour, on s’aperçoit que le penny est inférieur, inférieur aux 3 millions d’euros jusqu’au 29ᵉ jour et le 31ᵉ jour. Les 3 millions valent toujours 3 millions. Par contre, le penny magique est devenu 10 737 418,24 €. Cela montre l’effet ricochet. Un petit changement peut avoir un impact significatif, lui même responsable d’effets inattendus et imprévisibles. Donc vos choix plus votre comportement transformé en habitude va voir au final soit quelque chose de très positif, soit quelque chose de négatif.

Les choix, c’est plutôt pour vos choix. Chaque aspect de votre vie doit son existence à un choix que vous avez fait. Il est temps de mettre fin à votre habitude ou 99 % de vos choix se faisaient de manière inconsciente. Décider de ne plus être un somnambule. Les petites choses ont leur importance. Ce n’est pas les éléphants qui piquent, mais les moustiques. Exemple se laisser happer par la télévision et perdre 2h de son temps. Pour arriver à ça, il y a le cahier magique. Darren Hardy a noté pendant un an ce qu’il a apprécié chaque jour chez sa femme. Ceci afin de lui offrir pour Noël juste une petite action de cinq minutes par jour pour écrire les éléments de reconnaissance à donner comme résultat leurs plus belles années de mariage.

Donc, soyez responsable, être responsable à 100 % de ce que vous faites, de ce que vous ne faites pas, de la façon dont vous répondez à ce qui vous est fait. Ne blâmez pas les circonstances ou les autres, mais trouvez vos solutions pour faire évoluer la situation en votre faveur. C’est cette attitude qui vous apportera de la chance. La formule de la chance et la préparation avec le développement personnel plus la bonne attitude, l état d’esprit, plus une opportunité plus le passage à l’action. Donc savoir saisir sa chance qui donne la chance. “C’est drôle, plus je pratique, plus j’ai de chance”, Arnaud Palmer, champion de golf.

La bonne attitude et obtenir des résultats, ce qui est facile à faire et aussi facile à ne pas faire. Darren Hardy se retrouve une année avec des problèmes pour payer ses impôts, et donc le comptable lui demande: ” Vous avez gagné beaucoup d’argent ! Comment se fait-il que vous n’ayez pas mis d’argent de côté ?” Tout simplement parce qu’il avait dépensé sans compter. Il ne savait pas où était passé son argent donc ce qu’il lui a donné comme conseil son comptable, c’est d’avoir un carnet et de noter chacune dépense et rien que le fait de devoir sortir ce carnet pour noter une dépense, ça permet de prendre le temps de réfléchir à se dire: est ce que j’ai vraiment besoin de dépenser autant d’argent ? Et ça, c’est pour les petites sommes et pour les grosses sommes. Vous pouvez vous laisser un temps de 24 à 48 h de façon à reprendre la discussion plus tard et se dire est ce que j’en ai toujours vraiment besoin ? Et cela permet de mieux poser les choix et de faire attention ou est ce qu’on dépense son argent. Exécutez donc cela en permanence et longtemps pour déclencher l’effet cumulé, que ce soit pour votre dépense d’argent, pour vous épuiser l’objet de vos objectifs sportifs ou pour votre poids.

Faire de petites corrections de trajectoires quasi invisibles que personne ne remarquera, mais qui aboutiront grâce à l’effet cumulé à des résultats exceptionnels. Il cite l’exemple de sa secrétaire. Darren Hardy fait un séminaire et Kathleen, sa secrétaire, assiste au séminaire et à la fin, elle vient le voir pour lui dire “Moi aussi, j’aimerais bien être riche, et vous avez dit qu’il fallait économiser 10 % de son salaire, mais pour moi, c’est impossible.” Et donc Hardy, au lieu de lui augmenter son salaire, lui dit: “Je vais vous montrer comment devenir riche.” Pour cela, il commence à économiser, à lui faire économiser 1 % le premier mois en arrêtant de prendre son café à emporter, mais en apportant des grains de café à moudre au bureau. Puis, le mois suivant, c’est la suppression des magazines people, etc. Qui représentent 3 % de son budget. Puis, au lieu d’acheter un sandwich à manger le 12 h, préparer son repas chez lui et l’amener, puis également supprimer le mois suivant tout ce qui est câble comme Netflix, etc. Et au bout d’un moment, il arrive à avoir économisé 10 % du salaire de la secrétaire. Ces heures passées à enrichir son esprit ont eu un résultat étonnant. Kathleen proposa donc à Darren Hardy plusieurs stratégies sur son temps libre pour économiser et faire gagner de l’argent à son patron. En échange de quoi elle a demandé 10 % des sommes économisées et 15 % des sommes générées grâce à ses idées.En un an, elle a gagné 100 000 $ en plus des 40 000 $ de son salaire en deux ans. Elle avait créé une société générant plus de 250 000 $ et un capital d’un million de dollars.

L’impact des habitudes. Un guide se promène dans la forêt avec son apprenti et demande à son apprenti d’arracher une jeune pousse d’arbre, ce que l’apprenti fait aisément. Puis il s’approche d’un arbuste et lui demande d’arracher cet arbuste. L’apprenti force beaucoup plus mais parvient malgré tout, grâce à la force, à arracher cet arbuste. Et puis le guide lui désigne un vieux chêne majestueux. Et là, malgré tous ses efforts, le jeune apprenti se décourage très rapidement en disant:” C’est impossible !” Et voilà l’illustration des habitudes. Plus le temps passe, plus les habitudes s’impose et s’enracine. Et donc on a du mal à les détruire. Les bonnes résolutions ne fonctionnent pas. C’est avant tout une question de motivation.

Si on vous donne 20 € pour traverser une planche de bois qui est sur sol, vous allez accepter car ce sont 20 € facilement gagnés. Maintenant, imaginons que la même planche de bois se trouve au sommet de deux immeubles. Maintenant pour 20 €, traverser cette planche devient plus du tout acceptable et vous allez refuser. Mais si le deuxième immeuble est en feu et que dans cet immeuble il y a vos enfants, alors là, peu importe, vous allez traverser pour sauver vos enfants. Donc tout est une question de motivation et pour réussir, il faut avoir une forte motivation. Pourquoi c’est cette motivation qui vous tient à cœur ?Ce sera votre GPS personnel pour vos choix, de vos habitudes. “Si l’on veut obtenir plus, il faut devenir plus” Jim Rohn. Pour atteindre ses objectifs. C’est votre choix. Plus votre comportement, plus vos habitudes, plus le cumul de l’ensemble de ces trois vont vous permettre de réussir vos objectifs.

L’élan, comment devenir inarrêtable ? Derrière, Hardy prend l’exemple du tourniquet. Si vous vous en souvenez, en étant petit, quand vous devez lancer le tourniquet qui a tous vos amis dessus, cela demande beaucoup, beaucoup de force car il est très lourd. Et plus vous allez pousser, plus vous allez forcer, plus le tourniquet va prendre de l’élan et plus ce sera facile, et de plus en plus facile. Et puis au bout d’un moment, il va tourner très rapidement tout seul et ce sera très simple de lui redonner un peu de force. C’est exactement pareil pour la réussite. Faire des choix axés sur vos objectifs et sur vos valeurs, mettre ces choix en action à travers des comportements positifs. Répéter ces actions positives suffisamment longtemps pour qu’elles se transforment en habitudes. Appliquer une routine et un rythme à vos activités quotidiennes, les respecter suffisamment longtemps et alors, grâce à l’élan, vous deviendrez inarrêtable. Pour l’illustration, il prend l’exemple de l’iPod. L’iPod n était pas le premier lecteur MP3 sur le marché. En 2001, l’année de lancement, c’est une chute de 33 % des bénéfices de Apple. En 2002 une chute de 2 %. En 2003, les bénéfices ont augmenté de 18 % en 2004. Les bénéfices ont augmenté de 33 % en 2005. Les bénéfices ont augmenté de 68 % et Apple contrôlait 70 % du marché.

Autre exemple le golf. Le rituel de préparation avant chaque coup de Jack Nicklaus a été chronométré pendant les tournois du premier au 18ᵉ trous. Ce rituel n’a jamais varié de plus d’une seconde. Le rituel de Greg Norman a été chronométré également et au fil du parcours, le temps de préparation a été de plus en plus rapide. C’est lors de sa défaite des Masters de 1986.

Le rituel de Darren Hardy, se lever à 5 h ou à 5 h 30 du matin prend huit minutes pour ouvrir son esprit à l’abondance en pensant à ce pourquoi il est reconnaissant. Quel est son objectif numéro un ? Quels sont ces trois objectifs de la journée pour s’en rapprocher ? Dix minutes d’étirements, 30 minutes de lecture de quelque chose de positif et instructif. 1 h sur le projet le plus important avec une concentration complète. Quinze minutes pour planifier sa journée sur les trois priorités essentielles, puis relire ses objectifs à un an, cinq ans, au trimestre, à la semaine et au mois. Le soir faire le bilan de sa journée: comment ça s’est passé ? Qu’est ce qui a été reporté au lendemain ? Qu’est ce qu’il y a de nouveau et ce qui n’a plus d’importance et qu’il faut supprimer ?

Les influences. Votre corps est le résultat de ce que vous consommez. Il en est de même pour votre réussite. Alors, avec quoi nourrissez vous votre cerveau ? Quel est l’acteur de votre réussite ? Votre cerveau n’a pas été conçu pour vous rendre heureux. Sa seule fonction est d’assurer votre survie et de répondre en cas de pénurie d’agression. Il cherche par lui même les mauvaises informations négatives. Ne buvez pas une eau sale. L’eau sale, c’est l’ensemble des pensées négatives de ce qui va stresser votre corps et votre esprit sur quoi votre cerveau est focalisé. Donc, plus vous allez apporter de l’eau propre qui est la bonne information, les informations positives, instructives et plus cela va remplacer l’eau de votre cerveau et donc purifier votre corps, purifier votre esprit et donc nourrissez vous d’idées positives qui vous inspirent. Comment faire cela ?

Avoir une université ambulante. Un Français parcourt en moyenne 13 113 kilomètres par an en voiture et 7 h par semaine dans les transports, soit environ 350 heures par an. Que pouvez vous apprendre ou améliorer avec autant de temps ? Vous pouvez faire ça grâce aux livres audio, aux cours conférences, aux podcasts “Qui vous influence ?” du professeur David McClelland, sociopsychologue de Harvard. Votre groupe de référence détermine près de 95 % de votre réussite, de votre échec. Solution: Avoir un compagnon d’excellence, une personne de confiance aussi déterminé que vous à se développer et réussir. Programmer des appels ou des rencontres d’environ 30 minutes et toutes les semaines. Discutez de vos victoires, de vos défaites, de vos solutions et de vos trouvailles. Dites où vous en êtes respectivement de vos projets. Être redevable de l’un envers l’autre, vous aider à rester focalisé toute la semaine en attendant ce rendez vous pour faire le bilan. Chacun prend note des échecs, des projets et demande à l’autre où il en est. Influent, investissez dans un bon mentor, ne demandez jamais conseils à quelqu’un avec qui vous n’aimeriez pas et changez votre place.

Quel résumé de livre souhaitez vous ? Je suis Albert Satre, auteur de Vivre de l’immobilier aux éditions Égrégore et je vous dis à bientôt.

Merci.

YouTube
YouTube
Instagram
LinkedIn
Share